Groupe Druidique des Gaules

Bienvenue sur le forum des Druides païens : la vérité dans le coeur, la force dans le bras, l'accomplissement par la parole !


    silos arvernes suite

    Partagez

    Belenertos
    Druide
    Druide

    Masculin Messages : 71
    Date d'inscription : 30/08/2011

    silos arvernes suite

    Message par Belenertos le Ven 14 Aoû 2015, 17:48

    Nouvel article sur le sujet (Le Point)

    Auvergne : des centaines de silos à grains gaulois refont surface. Sur le plateau de Corent, dans le Puy-de-Dôme, des fouilles ont permis de découvrir des silos de stockage de céréales au système très sophistiqué.
    Par Jean Delterne. Publié le 14/08/2015 sur Le Point.fr

    À Corent, à 8 km de Gergovie, se situait la probable capitale des Arvernes.
    ''C'est le plus gros ensemble jamais trouvé en France et une découverte majeure pour la compréhension du mode de fonctionnement de l'économie gauloise''. Matthieu Poux, professeur d'archéologie, responsable des fouilles, est à l'origine de la découverte de ces réserves de céréales sur le plateau de Corent, dans le Puy-de-Dôme : quelque 125 silos à grains qui dateraient de l'âge du fer, sans que les chercheurs puissent être plus précis pour l'instant. Mais ils sont formels, les silos avaient été abandonnés et enterrés dès l'époque romaine. Selon Le Monde, les archéologues ont creusé des tranchées dans un ancien lac à 500 mètres d'altitude situé non loin de Corent, l'ancienne capitale des Arvernes, au bord de l'Allier. Sur le site, tous les silos n'ont pas encore été mis au jour, il y en aurait en tout plus d'un millier, à des profondeurs variables, selon les chercheurs cités par Le Monde. Et les premiers silos ont été repérés sur à peine 10 % de la superficie du lac. En un mot ''c'est colossal'', d'après Matthieu Poux.
    Une ville de plusieurs milliers d'habitants
    Selon lui, le site permettait de conserver de grandes quantités de grains : ''Ces silos ont été creusés dans un sol argileux, pratiquement imperméable à l'eau et à l'air. Les fosses étaient remplies à ras bord de blé, orge ou seigle puis obturées hermétiquement''. Chaque silo pouvait contenir entre 500 kilos et 1,5 tonne de céréales qui pouvaient être conservées plusieurs mois, voire plusieurs années. Un système sophistiqué, mais sur lequel mille et une questions demeurent, selon La Montagne. 
    À quoi servaient ces réserves ? Étaient-elles destinées à la population de la ville, en cas de siège notamment, ou conservées à des fins commerciales ? Appartenaient-elles à des propriétaires privés ? La suite des fouilles pourrait permettre d'en savoir davantage.
    Depuis plus de quinze ans, les fouilles archéologiques sur le plateau de Corent, à 8 km du célèbre champ de bataille de Gergovie, permettent d'en savoir plus sur nos ancêtres les Arvernes. Y ont été découverts un théâtre datant d'entre 80 et 60 avant J.-C., un sanctuaire, un centre de frappe monétaire ou encore des bijoux de valeur. Selon les spécialistes, loin de l'image des barbares mal dégrossis face aux Romains urbanisés, la ville devait compter des milliers d'habitants.

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017, 16:07