Groupe Druidique des Gaules

Bienvenue sur le forum des Druides païens : la vérité dans le coeur, la force dans le bras, l'accomplissement par la parole !


    symbolique de l'amphisbène

    Partagez
    avatar
    coslogenos
    curieux
    curieux

    Masculin Messages : 6
    Date d'inscription : 28/09/2015
    Age : 60
    Localisation : lyon

    symbolique de l'amphisbène

    Message par coslogenos le Mar 02 Fév 2016, 14:59

    Bonjour,
    Dans "les étoiles de Compostelle" de H. Vincenot, il évoque un symbole des bâtisseurs de cathédrales en forme de S, qu'il appelle Amphisbène.
    Dans la mythologie il s'agit d'un serpent avec deux têtes , une à chaque bout.
    Dans son livre, Vincenot dit que c'est un symbole de la recherche de l'équilibre.
    ça ressemble à ça :


    Quelqu'un a-t-il plus d'information sur la symbolique de ce signe ?
    Coslogenos
    avatar
    Artio's
    Membre du GDG
    Membre du GDG

    Masculin Messages : 52
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation : Ardennes

    Re: symbolique de l'amphisbène

    Message par Artio's le Mar 02 Fév 2016, 15:42

    Je ne peux apporter que mon analyse par rapport à ce que l'on en dit :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Amphisb%C3%A8ne_(mythologie)
    L'animal mythique est réputé médicinal et double. Il ne saurait que me rappeler les symboles récurrents dans la mythologie mondiale.
    A titre d'exemple, je citerai les polarisations des schémas cycliques de mort et de renaissance ouroboriques, tels que
    - le double serpent aztèque
    - le caducée
    - le torque celtique (qui n'est autre qu'une torsade de deux serpents)
    - la massue du Dagda
    ou des symboles animaliers dans des compositions figurées de deux animaux tantôt séparés, tantôt hybridés, comme :
    - centaures et griffons grecs
    - serpent à plume toltèque
    - Cernunnos
    - amphisbène ailé
    - loups et faucons du chaudron de Gundestrup
    - les goules de nos cathédrales
    Les dieux indoeuropéens sont par exemple frappés d'une infirmité qui leur permet d'exercer le côté "magique" du talent correspondant, t bien souvent les sagas mettent en "combat" des forces complémentaires ou scindées dans un ensemble cyclique. Je pense que le symbole que vous représentez signifie que les deux voies se rejoignent "dans l'absolu" et sont complémentaires à notre "guérison" au sens global du terme.
    Pour Vincenot, autodidacte et amoureux de la Vouivre, ce symbole méditerranéen semble être le fruit d'un enseignement ésotérique à similarité druidique, alliant savoir et connaissance de la Vie (uis-uir=vrai et souffle, vuisvre, vivre).
    Mais ce symbole est plus ancien encore. Nous le retrouvons (sous forme sénestrogyre et dextrogyre)sur les pierres de Newgrange et de biens d'autres constructions mégalithiques européennes, précurseurs du symbolisme évolutif et involutif.
    Ces symboles sont à la source de la compréhension des rapports entre les énergies sombres et lumineuses et les énergies chtoniennes et célestes, qui se complément dans l'existence.
    avatar
    coslogenos
    curieux
    curieux

    Masculin Messages : 6
    Date d'inscription : 28/09/2015
    Age : 60
    Localisation : lyon

    troublante coincidence ...

    Message par coslogenos le Mer 03 Fév 2016, 12:52

    Merci pour ces infos.
    Ce qui est troublant, et qui m'interpelle, c'est que ce symbole ressemble étrangement à un dessin que je faisais régulièrement lorsque j'étais ado.
    Voici le dessin :

    Je ne suis ni hystérique, ni illuminé, plutôt rationnel, mais je me pose quand même des questions.
    Surtout que, dans ma vie, j'ai construit deux fois une maison, et à chaque fois j'ai fait des ouvertures plein cintre, avec utilisation et fabrication de coffrages semi-circulaires. Ce qui est étonnant c'est que je construisais de manière intuitive, sans avoir appris la maçonnerie ou l'architecture, et que c'était bien comme cela qu'il fallait faire.
    Alors si ce signe est celui utilisé par des constructeurs d'églises et de cathédrales il y a plusieurs siècles, que je retrouve ce signe dans mon histoire, et qu'une partie de mon histoire est en lien avec la construction "à l'ancienne", cela fait beaucoup de coïncidences étranges.
    Qu'en penses-tu ?
    Coslogenos
    avatar
    Artio's
    Membre du GDG
    Membre du GDG

    Masculin Messages : 52
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation : Ardennes

    Re: symbolique de l'amphisbène

    Message par Artio's le Jeu 04 Fév 2016, 14:18

    Mon analyse ...
    La particularité des constructions en arc est la répartition des forces en deux points, situés en la fondation. Dès lors, la réponse de force en ces places doit être adéquate. Ce n'est jamais anodin. Le dessin que tu représentes explique justement ce principe, descendre (en cave = grotte) pour remonter le long de l'édifice. C'est d'ailleurs le fondement de la mythologie celtique : l'éveil se diffuse sur de bonnes fondations et se transmet à tout l'édifice. C'est la force (uir/werrg) du druide. Il n'y a pas d'arbre ou de forêt architecturale sans un bon terreau pour ses racines. L'arc tendu forme alors lui-même une porte (dolménique) vers une réalité autre, disponible ici et maintenant. C'est le geste que nous faisons lorsque nous invoquons dans la position de la croix de Taranis en don total à la Vie.
    C'est notre histoire à tous, passée, présente et à venir.
    avatar
    Lugvidion
    Druide
    Druide

    Masculin Messages : 131
    Date d'inscription : 29/02/2012
    Age : 43
    Localisation : Lugdunon

    Re: symbolique de l'amphisbène

    Message par Lugvidion le Sam 06 Fév 2016, 16:49

    Sunerto, "Les étoiles de Compostelle" est une pierre solide pour le cheminant en construction (perpétuelle), il est à conseiller, dès le début de "la quête". Que les Divinités nous inspirent !



    A nos Dieux, à nos Déesses et à ceux qui les honorent !

    Contenu sponsorisé

    Re: symbolique de l'amphisbène

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017, 13:54