Groupe Druidique des Gaules

Bienvenue sur le forum des Druides païens : la vérité dans le coeur, la force dans le bras, l'accomplissement par la parole !


    Conte savoyard

    Partagez
    avatar
    Fleur de dragon
    curieux
    curieux

    Masculin Messages : 13
    Date d'inscription : 31/05/2012
    Age : 34
    Localisation : Bourgogne

    Conte savoyard

    Message par Fleur de dragon le Lun 04 Juin 2012, 11:12

    Savez vous pourquoi, entre la plaine de feuillus et les montagnes blanches, pourquoi existe t'il des arbres que l'on appelle conifère ? Je vais vous raconter sa raison d'être.

    Il y a longtemps, il n'y avait pas encore ni de sapins ni d’épicéa, seulement des feuillus. Les habitants des plaines n'osaient pas s'aventurer trop loin dans la forêt de peur de rencontrer les génies, ou le dahu c'est selon. En effet, dans les montagnes escarpés où plus aucune végétation ne poussaient vivaient les petits génies et le père des génies, aussi les petits génies descendaient parfois dans les villages pour faire des bêtises, tiraient la queue d'une vache, renversaient le seau de lait, piétinaient un jardin, et revenaient dans les hauteurs.

    Le père des génies dormait très mal, tant les petits génies faisaient du vacarme ! Il demanda le silence pour dormir mais n'y parvint pas, et "ce raffut dura jusqu'à point d'heure" comme on dit en montagne.

    Las et fatigué, et surtout en colère, le père des génies envoya ses génies dans la plaine pour avoir la paix et dormir enfin. Les génies furent tous heureux de cette décisions, ils allaient pouvoir faire pleins de bêtises ! En ce printemps ils s'installèrent à la lisière de la forêt et se construisirent une cabane. Bientôt ils eurent faim et s'écrièrent très fort "père, on a faim !"
    Le père ouvrit un œil, claqua des doigts et se rendormit, il venait de faire pousser des arbres fruitiers pour les petits génies.
    Mais lorsque les fruits tombèrent les villageois les ramassèrent et il ne restait presque plus rien pour les génies. Puis l'automne arriva, les feuilles tombèrent et il plut "comme pas deux" comme on dit en montagne. Mouillés et transis de froid les petits génies criaient très fort "père, on a faim, on a froid !".

    Le père se leva et réfléchit. Il se dit "il faut que j'invente un arbre qui ne perd pas ses feuilles en automne et dont les fruits ne seront pas mangés par les humain". Il claqua des doigts et fit apparaitre des sapins et des épicéas. Ainsi les génies purent s'abriter et manger à leur faim.

    (On peut lire cette histoire en version originale dans le livre "histoire d'arbres - des science aux contes" philippe Dumont, Edith Montelle) Comme je n'ai pas le livre sous la main je le conte de tête.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Conte savoyard

    Message par Invité le Lun 04 Juin 2012, 12:05

    merci Fleur de dragon, j'aime beaucoup.

      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017, 10:13